Bienvenue sur notre site

Retrouvez toute l'actu partout dans le monde

Divorcer ou pas ? Quelques pistes pour vous aider

Divorcer ou pas ? Quelques pistes pour vous aider

Divorcer ou pas ? Quelques pistes pour vous aider

De toutes les épreuves qu’un couple puisse traverser, la plus redoutée est sans aucun doute celle de la séparation. Infidélité, argent, paranoïa, manque de confiance, vie sexuelle, les raisons qui peuvent amener à envisager la solution du divorce sont aussi nombreuses que variées. Certaines sont même assez surprenantes. Mais indépendamment de la motivation de chacun, le divorce est un sujet sensible aux enjeux élevés. Quelles que soient les raisons cette décision ne peut être prise à la légère. Elle vous affectera en effet pendant de nombreuses années. Et la présence des enfants rend la situation encore plus délicate. Compte tenu de tout cela, comment faire la différence entre une difficulté passagère et une situation plus complexe ? Comment savoir si ce n’est pas vous qui en faites trop ? Votre couple peut-il encore être sauvé ou est-ce un cas désespéré ? Bien qu’il soit difficile de répondre à la question « Devrais-je divorcer ? » nous vous présenterons ici un ensemble d’éléments qui vous aideront à évaluer votre situation.

N’y a-t-il rien à faire ?

Il est tout à fait naturel de ne pas vouloir d’une situation inconfortable. Cependant, les enjeux dans un mariage sont trop importants pour que la rupture soit la première option. Surtout si ce mariage dure depuis un certain temps et que des enfants sont déjà en cause. La question la plus importante à se poser en premier lieu n’est donc probablement pas de savoir si vous devriez divorcer. « Ai-je d’abord fait tout mon possible pour tenter de remettre mon mariage sur les rails? ». Selon le coach en relation amoureuse Marc Blanc, La plupart des problèmes de couple peuvent être résolus pour peu qu’on y mette la détermination nécessaire. Thérapie de couple, développement personnel et toute autre action que vous pourriez entreprendre dans le sens de l’apaisement des tensions. Faites le nécessaire pour être en mesure de dire en toute honnêteté que vous avez tout tenté pour sauver votre mariage. Si en dépit de tous vos efforts il n’y aucun signe d’amélioration, alors la solution du divorce pourra être envisagée plus sérieusement.

Pour quelle raison souhaitez-vous rester mariés ?

Il n’existe certes pas de formule toute trouvée en la matière, mais selon vos motivations, vous devrez plus ou moins sérieusement considérer l’option de la séparation. Si l’envie de rester marié est basé sur la progression vers un objectif, les probabilités de voir le couple survivre sont plus importantes. Par exemple, « je veux élever mes enfants dans une maison avec deux parents » ou « je veux travailler sur mes problèmes de colère afin de m’améliorer ». Il faudra toutefois que chacun des membres du couple fasse preuve de l’abnégation nécessaire pour que cela se concrétise. A contrario, si l’envie de rester marié est motivée par la peur de la douleur qu’occasionnerait la rupture il y a malheureusement peu de chance de voir la situation s’améliorer. « Je reste parce que j’ai peur de ne pas voir mes enfants tous les jours », « je ne sais pas comment je pourrais joindre les deux bouts sans mon épouse », « personne ne m’aimera jamais comme ça. » ou encore « Je ne saurai comment l’oublier« … Il s’agit là d’autant de raisons pour lesquelles de nombreuses personnes se font elle-même prisonnières d’un couple qui a disparu depuis longtemps. La dépendance émotionnelle peut faire qu’on s’oublie soi-même au point de ne plus vivre que par l’autre. Cela n’a rien de normal et il faut rapidement se reprendre en main dans ces cas. Comme pour toute addiction, un sevrage sera nécessaire afin que vous puissiez reprendre le contrôle. Quitte à vous remettre ensemble plus tard, la rupture sera certainement salutaire dans l’immédiat.

Divorcer ou pas ? Quelques pistes pour vous aider

Il faut savoir s’en aller

Diverses études statistiques ont fait état de ce que le nombre de divorces n’a de cesse de croître avec les années. Un constat amer face auquel beaucoup essaie par les moyens de sauvegarder leur couple. Il arrive toutefois un moment dans la vie où il savoir jeter un regard rétrospectif sur son parcours. Il n’est certes pas facile d’admettre qu’on a tout tenté sans succès. Dans la quasi-totalité des cas, renoncer à une relation malsaine est la meilleure à prendre dans l’intérêt de tous. Procrastiner ne vous fera que perdre plus de mois ou d’années durant lesquels votre épanouissement et votre bonheur seront sacrifiés. L’objectif d’un couple c’est avant tout de favoriser l’épanouissement de chacun des époux. Dès lors que cette vie en commun n’est plus en mesure de garantir cet épanouissement, c’est peut-être que le couple en est à son crépuscule. Dans cette vie, tout est en perpétuel changement. Bien que fort regrettable, le divorce fait également partie de l’aventure de couple. Mieux vaut alors saisir le changement par la main avant que celui-ci ne vous saisisse par la gorge.

Michèle Lacroix

Les commentaires sont fermés.